guilde : le clan la lune noir [clln] Index du Forum
guilde : le clan la lune noir [clln] Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Présentation

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    guilde : le clan la lune noir [clln] Index du Forum -> Le Clan La Lune Noire [CLLN] -> Guild Wars 2
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Axalias
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2009
Messages: 75
Localisation: devant l'ordi bien sûr
Masculin

MessagePosté le: Mar 8 Déc - 17:06 (2009)    Sujet du message: Présentation Répondre en citant

Présentation de GW2
Guild Wars 2 se veut être le digne successeur du titre lancé par ArenaNet en 2004.
Mais il se veut aussi différent. Loin d'un nouveau jeu stand-alone ajoutant du contenu au précédent tout en gardant le même fil conducteur, GW2 sera bel et bien tout neuf !
Beaucoup de suggestions des joueurs seront réalisées avec ce nouvel opus, citons notamment un monde qui ne sera plus entièrement instancié, des nouveaux graphismes, plusieurs races jouables, et bien sûr le maintient de la formule sans abonnement qui a beaucoup joué dans le succès de Guild Wars.

Les premières betas devraient avoir lieu début 2009 et la sortie de GW2 est pour l'instant prévue à 2009/2010.
Cette page vous fournira des informations très générales sur ce nouveau jeu.

Guild Wars 2 sera totalement indépendant de son prédécesseur. N'espérez pas récupérer votre personnage fétiche de GW1, étant donné les 250 années qui séparent les événements des deux opus! Il existera par contre un système de descendance, qui fera profiter à l'un de vos personnages de bonus qui dépendront des exploits accomplis par son aïeul.

Points forts
Il est encore tôt pour annoncer les qualités du jeu, étant donné qu'on n'a que des informations générales.
Le tableau suivant est un petit comparatif des changements opérés entre GW2 et GW1.


Comparatif GW2/GW1
Guild Wars 2Guild Wars 1
Races jouables51
Aspect socialMonde persistant avec instancesMonde entièrement instancié
ProfessionsPas d'infos10 professions jouables
Liberté de mouvementCourir, sauter, nagerCourir
VoyagesTéléportationTéléportation
ScénarioNon linéaireLinéaire
PvPEn petit nombre; très tactique / PvP à grande échelleEn petit nombre; très tactique
Niveau maximum100 voire plus20
DirectX109
AbonnementAucunAucun



Résumé de l'histoire
Entre GW1 et GW2
Tout ça, c'est la faute des joueurs de GW1. Ouais. Sans eux, on ne serait pas dans la mouise jusqu'au cou aujourd'hui!
Il a fallu qu'un groupe d'aventuriers en quête de gloire déchaîne sa furie sur le Grand Destructeur, charmante bestiole au demeurant dont les origines restent obscures.
Si vous saviez comme j'ai honte ! C'est mon arrière arrière arrière arrière arrière arrière arrière grand père qui dirigea l'expédition punitive pour terrasser la Bête, c'était lui le héros dont on a tant narré les exploits pendant les décennies qui suivirent la mort du Grand Destructeur... C'est lui qu'aujourd'hui tout le monde maudit, triste ironie du sort...

Mais vous devez être un peu perdus. Laissez-moi reprendre du début.

Il y a 250 ans de cela, à une époque où les miracles et les tragédies étaient quotidiens sur les terres de Tyrie, apparut une menace d'une amplitude sans précédent. Le monde, tout juste sauvé de la folie d'un dieu déchu, Abaddon, se trouva à nouveau menacé par le Grand Destructeur.

Bien avant ces événements, le tome du Rubicon avait déjà annoncé son arrivée, prédisant une immense bataille entre le Grand Nain et le Grand Destructeur qui mènerait à l'extinction de la race de ces êtres petits et barbus. Ils n'étaient pas si loin du compte finalement, quand j'y repense, car les nains sont aujourd'hui devenus une légende dont les rares survivants doivent se terrer quelque part sous terre. Personne n'en a vu depuis des décennies.

Le groupe de héros dirigé par mon ancêtre, après avoir réussi l'exploit de rallier les troupes d'Ascalon, les Norns et les Asuras pour combattre l'ennemi, arriva finalement devant le Grand Destructeur. Après quelques coups de griffes bien placés, la bête mourut dans un dernier râle. Le début de la tranquillité ? Oui, mais ce n'est pas tout... Le Grand Destructeur n'était qu'un pion d'un complot bien plus vaste.

En détruisant le monstre dans son antre de feu et de lave, mon ancêtre leva la tête et vit une charmante statue, en réalité un dragon ancien du nom de Primordus, le premier à s'être éveillé. Il appela ses autres congénères à sortir de leur torpeur millénaire. Brill et Kuunavang ne sont que des larves comparées à la puissance des anciens draconides.

Tant d'événements se sont déroulés entre ce jour de joie et de liesse et aujourd'hui, où le monde replonge dans le chaos. Je suis trop jeune pour avoir pu suivre moi-même les événements, mais les Anciens et les manuscrits content beaucoup de choses sur cette période de l'histoire qui me passionne. Je vais vous en conter les grandes lignes.

Guild Wars 2

L'un des Dragons Anciens, qui parvient à se libérer de la glace du lac Drakkar. 


Nos ancêtres qui vivaient sur ces terres il y a 250 ans seraient surpris de découvrir les évolutions géopolitiques de notre cher monde.

Quoi de neuf en Tyrie ?
Un tremblement de terre d'une amplitude sans précédent a fait surgir le royaume d'Orr des flots. Je suis à la fois déçu et soulagé de ne pas avoir pu contempler ce spectacle, car j'aurais été emporté par le raz-de-marée provoqué par l'un des dragons anciens. Des vagues d'une hauteur inimaginable ont inondé toutes les côtes de Kryte, y compris l'Arche du Lion. Les habitants ont dû se retrancher plus loin dans les terres. Je ne m'y suis jamais rendu moi-même car le voyage est trop dangereux, mais il paraît que l'ancienne cité sert aujourd'hui de base d'opération pour les brigands. Quant au royaume d'Orr, celui-ci est à présent aux mains du dragon ancien qui a causé ce nouveau cataclysme, avec une armée de morts-vivants sous ses ordres.

Les Sylvaris naquirent d'une manière tout à fait spéciale. J'ai toujours eu une certaine affection pour ce peuple, même si les sages recommandent de ne pas les approcher. Tout commença lorsque Ronan, un soldat humain séparé de sa patrouille, découvrit une grotte remplie de graines étranges. A peine eut-il le temps d'en ramasser une qu'il fut attaqué par des plantes géantes. Souhaitant en faire cadeau à sa fille, il s'empressa de rentrer chez lui. Il découvrit alors que son village avait été détruit par les Mursaats et que sa famille avait été massacrée. Il planta la graine sur les ruines encore fumantes du village et jura de ne plus jamais retourner au combat.


Ventari, un centaure pacifique dont la foi déclinait, se lia d'amitié avec Ronan et finit par le rejoindre dans son havre de paix. L'arbre devint rapidement un symbole de tranquillité et d'harmonie, grandissant sur les ruines de l'ancien carnage. Après la mort de Ronan, le centaure sentit la sienne approcher à grands pas. Il se mit en tête de graver ses grands principes sur une tablette, espérant que quelqu'un reprenne le flambeau d'ambassadeur de la paix quand il ne serait plus. Son souhait le plus cher fut écouté, mais probablement pas de la manière dont il l'entendait. Au fil des années suivant le trépas de Ventari, l'arbre ne cessa de croître. Un beau jour, des cocons commencèrent à se former à la pointe des branches et finirent par éclore en donnant naissance à une toute nouvelle race. Les premiers nés, en ouvrant les yeux, s'abreuvèrent des principes écrits sur la tablette de pierre posée au pied de l'arbre.

Evidemment, on connaît aujourd'hui la race des Sylvaris même si elle demeure complètement mystérieuse et assez renfermée sur elle-même. Mais parfois je m'amuse à essayer d'imaginer la tête des premiers humains qui ont rencontré de tels êtres, fraîchement sortis de leurs cocons, déjà adultes et capables de parler. Et si les Charrs, ou toute autre créature malfaisante, avaient réussi à remplacer la tablette de Ventari par des préceptes violents, prônant la mort et le mensonge ? Je n'ose l'imaginer...

Connaissez-vous un peu le mode de fonctionnement des Sylvaris ? C'est passionnant ! Tous nés du même arbre, ils n'ont pas de famille à proprement parler, pas d'enfants, ni vraiment de frères et sœurs. Ils sont cependant reliés entre eux par quelque chose qui est difficile à appréhender pour nous autres humains. Ils appellent cela le Rêve des rêves. Ils communiquent avec l'esprit intérieur commun à leur race et apprennent à marcher en très peu de temps, de même que pour les autres actions basiques. J'aimerais tant être un Sylvari. Ces êtres sont admirables. Ils ont l'innocence de la jeunesse. Ils ne comprennent pas encore le monde qui les entoure, ni les dangers qui les attendent à chaque tournant. Et pourtant, j'ai entendu dire que leurs Rêves des rêves contiennent de plus en plus de cauchemars, même si les pauvres créatures n'en connaissent pas encore la raison. J'ai l'impression qu'ils ne pourront pas rester neutres dans les événements qui se préparent.

Rin tomba aux mains des Charrs, Ascalon fut prise d'assaut. Ce fut probablement la défaite la plus cuisante pour les hommes à ce jour. Ce lieu d'importance stratégique était le symbole de la nation humaine, une forteresse imprenable. Elle tomba cependant aux mains de l'ennemi.

Mais le vieux roi Adelbern ne put se résoudre à laisser Ascalon aux Charrs. Alors que les rues de la ville étaient emplies de cadavres humains et que la victoire des Charrs était imminente, la légende veut qu'Adelbern monta sur la plus haute tour de la cité et brandit son épée magique, Magdaer. En un instant, les âmes humaines tuées au combat apparurent et prirent en chasse les envahisseurs. Les Charrs, impuissants face à ces fantômes revenus d'outre-tombe, durent abandonner Ascalon.

La cité maudite, année après année, finit par être colonisée par une toute autre force, la nature. Forêts, animaux et fleurs y reprirent leurs droits. On raconte qu'Ascalon est aujourd'hui encore défendue par les fantômes des troupes d'Adelbern. J'ai du mal à le croire mais je souhaiterais aller là-bas plus que tout au monde. La Côte des divinités, mon lieu de naissance que je n'ai jamais quitté, nouvelle terre d'accueil des humains en Kryte, me déplait au plus haut point.
Les attaques de centaures se font de plus en plus fréquentes et on ne peut plus voyager sans une escorte armée. Le Blanc-Manteau semble avoir une influence de plus en plus marquante, surement due au fait de la situation désespérée. Les gens oublient-ils si vite les leçons du passé ? Qui n'a jamais appris l'histoire de Saul d'Alessio à l'école ? Si le Blanc-Manteau reprend le pouvoir en Kryte, je jure devant Kormir que je partirai pour Ascalon.

Les Norns n'ont pas été épargnés par les événements de ces dernières décennies. Fidèles à eux-mêmes, ils ne se soucient guère des problèmes des autres races tant que cela ne vient pas entraver leur tranquillité ni leurs terres de chasse. Même les Charrs qui n'ont pas d'alliés connus les laissent à part. Il semblerait que ces deux races se respectent mutuellement par le fait que chacune base sa société sur la force. Le campement de Gunnar est tombé aux mains de créatures des glaces, forçant les Norns à migrer vers le sud, dans un ancien territoire nain abandonné.

Quant aux Charrs, j'ai beaucoup de mal à parler d'eux avec objectivité. Leur société ayant été mise à mal par le déclin des Titans, leurs faux dieux, il y eut une longue période d'anarchie et de désorganisation avant l'instauration d'un nouvelle dictature militaire. Les chamans sont à présent relégués au rang le plus bas de la société. Le rêve de chaque Charr est d'anéantir les hommes de la surface du monde. Leur haine pour notre race est viscérale.

Ces boules de poils contrôlent quatre forteresses gigantesques contrôlées par autant de Légions: la Légion des Cendres, la Légion Sanglante, la Légion d'Or et la Légion de Fer. Les Charrs restent toujours dirigés par leur Khan-Ur, le chef suprême.

Les Asuras colonisèrent les sous-terrains jadis occupés par les nains. Ils mirent leurs portails à disposition des autres races pour faciliter les échanges commerciaux. Ils évitent les conflits autant que possible.

Que se passe-t-il sur Cantha ?
Usoku, l'empereur du royaume céleste qui prit la succession de Kisu, dirigea la nation d'une main de fer. Il développa énormément sa capacité militaire et annexa le peuple des Luxons ainsi que des Kurzicks par la force. Ceux qui ne partagèrent pas la vision d'un empire enfin réunifié se réfugièrent en Tyrie ou en Elona.

Puis arriva le raz-de-marée. Le dragon ancien qui fit ressurgir l'archipel d'Orr de la mer noya la base des corsaires qui se trouvait sur de petites îles annexes. Il releva les morts pour constituer son armée de zombies et s'en servit pour rendre la mer impraticable. Les corsaires mort-vivants sillonnent désormais les mers jusqu'aux îles de feu, rendant le contact entre la Tyrie et Cantha impossible.

Mais les quelques réfugiés en provenance de Cantha qui parvinrent à déjouer la flotte ennemie content des histoires effrayantes sur ce qui se trame sur leur terre natale, et sont la seule preuve que nous ayons qu'il existe encore des êtres humains sur ce continent.

Comment est la situation sur Elona ?
Tout commença peu après la défaite de Varesh et d'Abaddon. Après quelques années de paix relative, où les Lanciers du Soleil reprirent leurs activités de défenseurs du Bien sur l'ensemble du monde, l'ordre fut bientôt rattrapé par son passé. Les Lanciers s'étaient alliés à Palawa Joko pour venir à bout d'Abaddon et cela se retourna rapidement contre eux.

L'infâme sorcier mort-vivant resta en paix pendant 60 années. Une fois ressourcé, ayant regagné toute la force de sa grande époque, il leva une armée et partit à la conquête d'Elona. Il détourna la rivière Elon, causant la sécheresse et la famine à Vabbi. La province ne tarda pas à plier pour sa survie. La partie nord de Kourna fut également touchée par la famine. Les émeutes pour la faim continuelles forcèrent les kournans à déposer les armes aussi. Istan, impuissante, fut annexée.

Toujours aussi cruel, Palawa Joko fit traquer tous les descendants de Turaï Ossa, son ennemi juré. Il leur attribua une armée de vivants et s'amusa à revivre la bataille qui causa sa défaite, seulement cette fois, c'est lui qui triompha. A ce jour, je ne comprends toujours pas pourquoi les Lanciers du Soleil ont laissé vivre une telle créature. Probablement pour éviter le déshonneur de détruire celui qui les avait aidés. On voit où leur fierté les a conduit.
Les Lanciers du Soleil furent traqués et exterminés. Leurs forteresses mises à sac et pourchassés de toute part, les rescapés n'eurent d'autre choix que de se faire oublier, se terrant pour échapper à leur tragique destin. Ils furent bientôt oubliés au fur et à mesure des générations et les quelques descendants de cet ordre devinrent des philosophes ou des guerriers solitaires. D'autres Lanciers furent corrompus par Palawa Joko et traquèrent à leur tour leurs anciens frères.

L'Ordre des Soupirs, fidèle à lui-même, décida d'agir de façon énigmatique. Ils furent les premiers à découvrir que les dragons anciens étaient de retour. Plutôt que de l'annoncer à une population qui ne les croirait pas, ils envoyèrent de nombreux membres sur toute la Tyrie, tentant de convertir un maximum de personnes à leur Ordre en les prévenant de la menace imminente. Un de leurs disciples est passé dans notre village la semaine dernière. Je ne leur fais pas confiance...

Ils parvinrent tout de même à sauver une quantité inestimable de parchemins et de manuscrits lors du raz-de-marée qui détruisit l'Arche du Lion. Seuls souvenirs d'une époque révolue, ils sont maintenant protégés par un ordre de moines dans les Cimefroides krytiennes.

Quid des Zaishen sur leurs îles antagonistes ?
Les îles antagonistes ont été complètement submergées par le raz-de-marée provoqué par l'émersion d'Orr. On ne sait pas vraiment ce qu'il est advenu des Zaishen. Certaines légendes parlent d'un nouveau portail vers le Panthéon des Héros qui se serait ouvert à l'Arche du Lion. Et si les bandits qui occupent l'Arche trouvaient un moyen de s'y rendre ?

Conclusion
Le monde est une nouvelle fois en guerre. L'histoire n'est qu'un perpétuel recommencement. Nous sommes des milliers à avoir été enrôlés pour gonfler les armées humaines. Mais plus que le nombre, les gens attendent des héros. Des personnes capables de changer le destin funeste qui nous attend. La plupart des gens pensent qu'il s'agira d'un descendant des héros de jadis car c'est le destin de sa lignée. Et pourtant, j'ai du mal à le croire. Je ne me sens pas capable d'y arriver. Nous partons au combat la semaine prochaine, et seule Dwayna sait si j'en reviendrai vivant.
_________________
IG : Axalias La Noir ( Le sang par le Sang ! )


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 8 Déc - 17:06 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    guilde : le clan la lune noir [clln] Index du Forum -> Le Clan La Lune Noire [CLLN] -> Guild Wars 2 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com